Exemples de communiqué de presse

Le communiqué de presse est rédigé à l’intention des journalistes. Quels éléments doivent nécessairement y figurer ? Quels modèles sont à suivre et à l’inverse, quelles erreurs doivent être évitées lors de son élaboration ? Nous allons répondre à ces questions dans les lignes qui suivent avec des exemples de communiqués de presse.

C’est quoi un communiqué de presse ?

Un communiqué de presse désigne un outil de relations presse, dont nous allons énumérer les principales caractéristiques. Il a la particularité d’être bien plus synthétique qu’un dossier de presse, qui comprend quant à lui divers éléments d’illustration dont des interviews et des rapports d’activités.

Le principal intérêt

Il est principalement destiné à la presse et constitue un document de travail. Le communiqué est susceptible d’être directement publié dans la presse ou d’être repris dans le cadre d’un article. En effet, très souvent, quand les journalistes n’ont pas le temps ou le souhait de relayer d’autres informations que l’objet du communiqué, ils ne se privent pas de le diffuser tel quel dans leurs colonnes. D’une part, cette facilité abstient la presse de commettre des erreurs et déformer le message que vous souhaitez véhiculer. D’autre part, le “copier-coller” rend hommage à votre travail, cela signifie que le communiqué se suffit à lui-même.

Les occasions

Le communiqué de presse attire la lumière sur son entreprise, mais quand s’avère il réellement opportun ? A de multiples occasions, rassurez-vous ! Tout d’abord, vous pouvez faire appel à cet outil pour informer les particuliers et / ou les professionnels de l’organisation d’un événement. Il se révèle aussi fort utile quand on souhaite informer les particuliers ou les professionnels du lancement d’un produit ou d’un service. Des entreprises recourent également à cet outil lorsqu’elles veulent communiquer sur une opération financière d’envergure, qu’il s’agisse d’une levée de fond ou d’une acquisition. Il peut être intéressant d’alerter la presse à l’occasion d’une nomination ou d’apporter un peu de lumière à son activité en commentant une étude ou des performances économiques. Vous l’avez compris, le communiqué de presse constitue un document fréquemment utilisé par les entreprises.

En quoi il est important dans une stratégie de communication ?

Toutes les remarques que nous allons faire sur des communiqués de grandes entreprises vont peut-être décourager les moins persévérants d’entre à vous à rédiger leurs propres communiqués. Pour vous motiver, voici les principaux bénéfices de cet outil.

Crédibiliser son entreprise

La rédaction d’un premier communiqué est loin d’être une sinécure. Cela étant, les efforts qu’il convient de consentir portent généralement leurs fruits. Ce outil de communication présente en effet divers intérêts dans le cadre d’une relation presse. En premier lieu, il facilite le travail des journalistes. Le document centralise en effet toutes les informations que vous désirez véhiculer, vous mâchez le travail des destinataires et leur permettez de s’affranchir de diverses recherches. Son caractère formel crédibilise votre entreprise, vous vous donnez les moyens de capter une audience qui ne porterait sans doute pas son attention sur votre activité si vous faisiez appel à un autre canal.

Un avantage pour le référencement naturel

Le communiqué de presse peut tout à fait s’inscrire dans une stratégie de référencement naturel. En effet, sa diffusion est potentiellement à l’origine de la création d’un grand nombre de backlinks. Leurs intérêts vous sont étrangers ? Ce sont des liens hypertextes qui dirigent les internautes vers votre site web, ils sont considérés comme des recommandations par les moteurs qui décident de maximiser la visibilité de leurs bénéficiaires. Ainsi, vous êtes susceptibles d’améliorer votre classement sur Bing ou Google ! Néanmoins, il est préférable de laisser les médias ciblés créer eux-mêmes les liens vers votre page d’accueil ou celle dédiée à votre actualité. Effectivement, si le communiqué est publié tel quel, accompagné de liens entrants constitués des mêmes ancres, vous vous exposez à des risques de pénalité.

Annoncer le lancement d’un produit

D’innombrables sorties de produits sont répertoriées chaque année sur le marché. Pour attiser la curiosité d’un journaliste ou d’un influenceur, il vous faut nécessairement mettre le projecteur sur l’innovation ou l’aspect qui singularise l’offre.

Huawei P20 et P20 Pro

 

CP Huawei

Voir le communiqué de presse Huawei

La valeur ajoutée de cette gamme de smartphones réside principalement dans la qualité de leurs APN, dispositifs optimisés grâce l’intelligence artificielle (IA). C’est en tout la cas la façon dont le fabricant chinois choisit de promouvoir ses deux appareils. Très clairement, Huawei décide de promouvoir ses flagships en valorisant essentiellement l’expérience photographique octroyée aux utilisateurs. La notion d’IA doit forcément retenir l’attention des passionnés de nouvelles technologies, en ce sens le titre est équivoque. Les adeptes de la photo qui ne se laissent pas convaincre par des allégations marketing bénéficient quant à eux d’un maximum d’informations portant sur les capteurs présents sur ces téléphones. L’entreprise asiatique n’en oublie pas de souligner l’apparence de ses smartphones, une caractéristique importante et parfois un avantage comparatif décisif pour beaucoup de consommateurs. Quels bénéfices peuvent tirer ces derniers de ce nouveau produit ? Le communiqué de presse évoque notamment une capture vidéo améliorée, une autonomie conséquente et la disponibilité d’une déclinaison bon marché, le P20 Lite.

Samsung S9

Voir le communiqué de presse Samsung

! Le titre témoigne de la philosophie “Droit au But” qu’adopte Samsung. En février 2018, ses deux appareils avaient déjà été décortiqués sous presque toutes les coutures par différents médias high-tech. Par conséquent, l’intérêt n’était pas de détailler les atouts de ces téléphones. Il s’est agit à l’époque de commencer à convertir les consommateurs en révélant la date de leur disponibilité et surtout d’annoncer l’ouverture des précommandes. Des listes à puces, des paragraphes de 4 à 5 phrases, des sous-titres impactants…Samsung a eu tout bon !

VD-Industry

Voir le communiqué de presse VD Industry

Certaines entreprises font l’erreur de détailler divers aspects superflus, rendant clairement le document indigeste. Faire un communiqué de presse, c’est aussi savoir être concis. Pour être bref, le communiqué de presse de VD-Industry est bref. Peut-être un peu trop d’ailleurs ! On compte à peine quelques lignes pour annoncer le lancement du nouveau produit, une présentation qui fait même pâle figure vis à vis de nombreuses descriptions sur des sites e-commerce. Certes, il est difficile de déterminer si beaucoup plus d’informations méritent de figurer dans le communiqué. Si l’on peut penser qu’il s’adresse principalement à des professionnels, il convient probablement de formuler un message plus exhaustif. De surcroît, l’adresse du site internet sur lequel est sans doute évoqué ce produit n’est pas du tout mise en avant.

Annoncer le lancement d’un service

Rédiger un communiquer de presse annonçant le lancement d’un service n’est guère différent de son homologue portant sur un produit. Néanmoins, puisqu’il est moins évident à illustrer, il vous faut être encore plus précis lorsque vous procédez à sa présentation.

Arkéa

Voir le communiqué de presse Arkea

Un grand nombre de consommateurs ont déjà tiré parti des chatbots. Quant au solutions de paiement électronique, elles se sont démocratisées et contribuent à l’augmentation du m-commerce. La particularité de l’offre réside dans la combinaison des deux services, comme le met en exergue le titre du communiqué de presse. Certes, il s’agit d’un service dématérialisé bien moins évident à illustrer qu’un produit tangible, pour autant l’entreprise française accompagne le premier paragraphe d’une miniature qui donne un aperçu de l’utilisation de ce chatbot mobile. Arkea a misé sur la rédaction d’un communiqué de presse assez synthétique, une approche intéressante pour éviter de livrer de trop nombreuses informations aux journalistes et plutôt véhiculer les messages essentiels. Cependant, le chapô est incontestablement trop long, sa taille avoisine celle du premier paragraphe.

Blablacar

Voir le communiqué de presse Blablacar

Le rédacteur recourt à un titre aussi bref qu’accrocheur, auquel succède un chapô pertinent qui annonce la disponibilité du service. Le contexte est forcément avantageux à la plateforme communautaire tricolore, les gens déplorant régulièrement le prix de l’essence et embrassant de plus en plus la cause écologique. Blablalines répond avec clarté au besoin que présente “13,5 millions de navetteurs” qui prennent quotidiennement leur voiture. Par ailleurs, le lecteur qui lit en diagonale repère aisément les trois principaux atouts évoqués par l’entreprise. On peut tout de même

regretter l’absence de visuels et l’utilisation un brin excessive des citations, qui confère une dimension peut-être trop marketing au contenu. A noter la présentation efficace de Blablacar en fin de communiqué, pour les rares journalistes et médias à qui ce phénomène reste étranger.

Communiquer sur un évènement

En voilà un objet plutôt évident à mettre en lumière. Pas besoin d’avoir une belle plume pour viser juste quand on souhaite publier un communiqué consacré à un événement. Sa nature, la date, l’endroit où il se déroule, le tarif…il suffit d’évoquer tous ces éléments pour avoir de grandes probabilités de le réussir. Dans l’idéal, fournissez une “invitation presse” aux médias ciblés, vous avez davantage de chance de favoriser sa diffusion et in fine attirer du public le jour J.

Le salon de la pêche

Voir le communiqué de presse Itechmer

Itechmer prend le parti d’insérer en haut du document un premier visuel sur lequel apparaît l’objet du communiqué. “Le rendez-vous international des professionnels de la pêche” y fait office de titre. Il s’avère bien plus parlant que le deuxième utilisé juste en dessous de cette illustration : “Itechmer, le Salon professionnel qui nous concerne tous”. Le premier écueil porte sur la lisibilité du communiqué, les paragraphes sont en effet un peu longs. Quand on fournit autant d’informations, il est largement conseillé d’aérer le contenu. Certes, il y a déjà des titres de chapitres, or le contenu serait plus attractif si des sous-titres de chapitres avaient été intégrés. Les destinataires voient défiler ces documents dans leur message électronique et peuvent facilement se détourner d’un tel document dont la mise en forme laisse à désirer. En revanche, la fin du communiqué est réussie.

Le salon International de l’Agriculture

Voir le communiqué de presse du salon de l’agriculture

Difficile de formuler un titre plus neutre, mais il reste diablement efficace. Sont mentionnés la manifestation, sa date et sa ville d’accueil. On retrouve en dessous du chapô une photographie qui attire le regard, sur laquelle figure le lieu exact du salon. Comme chaque année, un thématique est choisie par les organisateurs, elle apparaît logiquement dès le premier paragraphe du communiqué, suite au rappel de la fréquentation massive d’un tel événement. Si les tarifs qui concernent les visiteurs particuliers ne sont pas indiqués, on distingue tout de même dans un encart les prix des badges destinés aux professionnels. Il est aussi appréciable de lire des chapitres assez brefs, contrairement à ce qui peut se faire sur d’autres communiqués de presse. Dans ce cas précis, l’absence de date n’est pas dérangeant, en effet il s’agit essentiellement de mettre l’accent sur la période à laquelle ce rendez-vous se tient.

Le festival des solidarités

Voir le communiqué de presse du Festival des solidarités

Cet autre exemple de communiqué de presse du festival des solidarités s’annonce original et graphique avec la reprise du code couleur du logo de l’évènement. Le contenu reste cependant trop lourd. La première page aurait suffit à annoncer sur l’évènement et les extraits du programme auraient dû être présentés depuis le site web puisque ce dernier étant complet et particulièrement bien fait.

Le salon Atlantica

Voir le communiqué de presse Atlantica d’avril – Voir le communiqué de presse Atlantica de juillet

C’est un tout autre format auquel nous avons droit avec ce communiqué de presse dédié à un salon au bord de l’Atlantique. La première page annonce essentiellement la nature du salon, la date à laquelle il se tient à La Rochelle ainsi que l’affluence anticipée et le nombre d’exposants attendus. Première remarque, les coordonnées ne doivent pas figurer à cet endroit mais à la fin du communiqué de presse. Alors que nous pouvons croire qu’il s’agit d’une initiative visant logiquement à dévoiler au public la tenue et la période de la manifestation, on constate qu’il compile étrangement plusieurs activités. Dans la première itération, on est notamment informé de la commercialisation des stands, de la dimension éco-responsable du salon et de l’arrivée prochaine d’une nouvelle vitrine digitale. Le deuxième communiqué informe de l’ouverture des inscriptions…et de la mue opérée par le site internet. Non seulement ces documents ne présentent pas un objet unique mais ils se répètent. Puisqu’ils n’ont pas été élaborés pour l’annonce d’une actualité spécifique, ils ne bénéficient pas de titre unique. De surcroît, les paragraphes sont un peu longs et les propos les plus importants ne sont pas mis en gras dans le communiqué datant d’avril. Point positif : le logo est particulièrement mis en avant.

Annoncer un partenariat

Avant d’envoyer un communiqué de presse pour l’annonce d’un partenariat, nous vous conseillons de bien vous assurer que les trois types d’informations suivantes sont traitées :

  • ce qui a motivé le partenariat et le résultat à valeur ajoutée de cette opération
  • les vertus de ce partenariat, pour les deux parties comme pour leurs anciens clients respectifs
  • ce qui découle de l’opération (investissement, nouveau nom, déménagement…)

Cdiscount

Voir le communiqué de presse Cdiscount

L’avantage avec ce type de communiqué, c’est qu’il est compréhensible par tout un chacun. Cela étant, le distributeur tricolore a omis d’insérer un visuel du smartphone qu’il est…le seul à vendre dans l’Hexagone. Ce qui peut laisser à penser que le seul but de ce communiqué est de révéler à la presse que Cdiscount a été choisi par la grande firme chinoise. L’entreprise créée en 1998 rattrape tout de même ce que nous considérons comme une lacune en donnant davantage de place à Xiaomi dans la dernière partie de communiqué. Certes, de plus en plus d’appareils du fabricant asiatique sont disponibles dans nos contrées depuis plusieurs années. Cela étant, les journalistes ne sont pas forcément conscients de la place qu’il occupe sur notre marché, ainsi les détails livrés à son sujet s’avèrent instructifs. Une autre limite que nous avons recensée, ce sont les phrases assez longues des deuxième et troisième paragraphes. Toutefois, il convient d’être honnête et de louer le caractère digeste et synthétique du texte. Ce qui fait défaut sur de nombreux autres communiqués !

La Société Générale

Voir le communiqué de presse de la Société Générale

Du bon et du moins bon pour le communiqué de presse de cette grande institution financière. Commençons par le positif. Relater les commentaires du président et d’un grand cadre de la Société Générale apporte nécessairement du dynamisme à l’ensemble. Le titre est clair, concis, percutant, difficile de viser plus juste. Ensuite, en guise de résumé introductif, nous avons droit à la définition du SEA\LNG, une organisation sans doute étrangère pour le commun des mortels et peut-être même pour des journalistes spécialisés en finance, destinataires du document, c’est un autre aspect positif. Soulignons également la présence de deux liens hypertextes au coeur même du communiqué, une opportunité pour les lecteurs attentifs et curieux d’en apprendre davantage. L’absence d’une photo d’illustration (quand bien même difficile à déterminer) accentue le caractère très formel du document. Les citations sont longues, des têtes de chapitre n’auraient pas été de trop pour contribuer à l’aération du contenu.

Château de Versailles

Voir le communiqué de presse du Chateau de Versailles

Voici un bel exemple de communiqué de presse pour l’ouverture du restaurant Le Pavillon Dufour dans le Château de Versailles en collaboration avec Alain Ducasse. Ce communiqué respecte la charte graphique du Château de Versailles avec la mise en avant du logo. La présentation du nouveau restaurant est sobre et présente l’essentiel sur une seule page.

Annoncer une levée de fonds

Voici un type d’opération susceptible d’être relayée massivement par la presse. Les journalistes spécialisés dans l’actualité économique et le secteur high tech raffolent en effet des levées de fonds, en particulier quand elles sont à l’initiative de start-up françaises, pouvant marquer le début de véritables success story. Pour que l’actualité soit retranscrite efficacement, on vous invite entre autres à indiquer les objectifs de l’opération et évoquer le potentiel de votre secteur d’activité.

Doctolib

Voir le communiqué de presse Doctolib

Deux grosses pages, cet exemple de communiqué de presse s’inscrit dans les standards publiés en ligne. Le chapô est un peu trop long pour nous convaincre pleinement. Ce n’est pas que les informations qui y sont dévoilées sont inintéressantes, loin s’en faut. Les chiffres permettent de justifier l’allégation contenue dans le titre. Cependant, certains détails auraient largement pu apparaître par la suite, dans le premier ou deuxième paragraphe.

TrustInSoft

Voir le communiqué de presse TrustInSoft

Nous observons à la lecture de ce document de travail les écueils les plus fréquents. Lesquels sont-ils ? Comme à l’accoutumée, l’émetteur n’a pas cru bon égayer son contenu. Il y a forcément une illustration relative à la cybersécurité qui pourrait faire l’affaire. Or, ce n’est pas le point le plus gênant. La première fois que nous avons parcouru ce texte, c’est bien la construction du titre qui nous a interpellés. Ce dernier s’avère trop long. Lorsqu’on poursuit la lecture du communiqué de presse qui révèle la levée des fonds, on constate l’absence de sous-titres. Aucun effet rédhibitoire pour un journaliste spécialisé dans ces problématiques ou un influenceur qui ne lit pas en diagonale. Quant aux autres, s’ils ne repèrent pas en quelques secondes les idées fortes du texte, ils sont susceptibles de refermer aussi vite la pièce jointe qu’ils ne l’avaient ouverte. Les plus courageux qui ont passé outre ces faiblesses doivent malheureusement se coltiner quelques phrases interminables dont la suivante :

La démocratisation de l’outil, bientôt accessible en ligne, permettra de détecter et de résoudre des vulnérabilités dans du code déjà développé ou d’aider en temps-réel à s’assurer du bon fonctionnement de logiciels en cours de développement, en particulier autour de l’internet des objets ou du téléphone mobile.”

Ecotree

CP EcotreeVoir le communiqué de presse EcoTree

Ecotree sort des sentiers battus et propose un communiqué de presse attrayant. La photo qui occupe la partie latérale du document donne le ton, elle colle à l’identité visuelle de cette entreprise française. Le titre est court, clair, compréhensible de tous. Contrairement à beaucoup d’autres communiqués, le lecteur n’est pas confronté à de longs par paragraphes indigestes. Le parti pris est de relayer les propos des parties prenantes en fin de communiqué. Avant ça, notre regard se porte principalement sur les pictogrammes qui apportent du dynamisme à l’ensemble. Si l’on est réellement tatillon, on peut regretter la taille de la police de caractère, assez petite comparativement au reste du texte. Assurément un bon communiqué dans le cadre d’une stratégie de relations presse !

Communiquer une nouvelle étude

Disons le clairement : les organisateurs du salon Atlantica ont détourné la fonction première du communiqué de presse pour retenir l’attention de journalistes ou d’influenceurs. Il est préférable de publier une étude pour mettre en lumière son entreprise quand on ne dispose pas d’une seule actualité digne d’intérêt. En principe, ce sont les communiqués les plus faciles à rédiger. Vous listez les chiffres majeurs et évitez de recourir à un langage trop marketing.

Oracle

Voir le communiqué de presse Oracle

La taille de la police de caractère est un peu trompeuse, le titre choisi est très accrocheur. Le rédacteur aurait pu simplement révéler que l’éditeur de logiciels présentait une étude portant sur l’engagement des salariés dans leur entreprise. Il a fait mouche en mettant l’accent sur la découverte majeur des personnes ayant réalisé l’enquête, le fait que le désengagement des non-cadres aient progressé. Bien entendu, il est plutôt évident d’attiser la curiosité de journalistes avec une nouvelle à connotation négative.

Renault

Voir le communiqué de presse Renault

Le titre du communiqué de presse est on ne peut plus clair. En guise de résumé introductif, nous avons droit à une liste à puce dans lequel le Groupe Renault donne de plus précisions quant au chiffre d’affaires. Si le néophyte peut se dire à la lecture du titre que l’entreprise annonce une actualité valorisante, il constate en fait que le chiffre d’affaires est en baisse. On rentre après dans le détail à savoir entre autres l’évolution des immatriculations en fonction des régions et le chiffre d’affaires par secteur opérationnel.

Célébrer une nomination

Un autre événement dans la vie d’une entreprise est plébiscitée par les médias : la nomination d’un nouveau dirigeant. Pour quelles raisons ? Cette actualité peut notamment témoigner de la nouvelle politique d’une organisation et s’accompagner d’autres changements dans l’organigramme.

L’Autorité des Marchés Financiers

Voir le communiqué de presse AMF

Un communiqué de presse particulièrement sobre, on peut même dire austère. Et dont la mise à forme laisse à désirer, nous vous laissons constater. Certes, les destinataires ont l’occasion d’en découvrir tout le contenu s’en s’éterniser, mais il souffre d’un manque de sous-titres et plus largement de structure. Tout d’abord, la mention communiqué de presse demeure plus que discrète. Le chapô est-il constitué des premières phrases séparées d’un interligne conséquent ? Difficile à dire.

Dans la précipitation, le rédacteur a tout de même songé insérer un lien permettant aux journalistes de télécharger une photographie de la personne nommée. Gageons que leurs potentiels articles soient plus attractifs et agréables à lire que ce contenu qui s’apparente davantage à un brouillon. Concernant le fond de ce communiqué de presse, il y a également à redire. Le parcours du néo-dirigeant est résumé convenablement, or il n’y a pas de précisions quant aux missions qui lui sont attribuées.

France Biotech

Voir le communiqué de presse France Biotech

Puisqu’il s’agit essentiellement de présenter le nouveau délégué général, l’entreprise le met logiquement en avant dans le premier paragraphe, à la suite du chapô. Il est intéressant d’avoir le regard de la présidente ainsi que la réaction du principal concerné. En revanche, on déplore l’absence d’une photographie, particulièrement utile quand il s’agit de mettre un visage sur ce cadre. D’autant plus quand ce n’est pas une personnalité qui bénéficie d’une grande notoriété. L’absence de sous-titres, habituelle sur de nombreux communiqués, reste toujours dérangeante.

Les erreurs courantes des communiqués de presse

Les différentes remarques que nous avons faites tout au long de cet article doivent vous aider à bien rédiger vos prochains documents de travail. La plupart des rédacteurs de communiqué de presse ne les ignorent pas, et pourtant beaucoup d’entre eux multiplient les erreurs, tant sur la forme que sur le fond.

Une forme inappropriée

Un certain nombre font tout d’abord la confusion entre le communiqué de presse et le dossier de presse. Le premier est concis, sa longueur n’excède généralement pas 2 pages. Le dossier de presse comprend le plus souvent la reprise de l’actualité évoquée dans le communiqué et la contextualise. Il contient également diverses informations liées à l’entreprise, il permet aux journalistes de mieux appréhender son histoire, son positionnement actuel sur son marché et les orientations qu’elle souhaite prendre. Quand on se penche sur des communiqués très longs, on s’aperçoit que leurs auteurs y ont inclus trop de données et informations superflues. Alors quand les sous-titres font défaut, cela devient presque rédhibitoire pour des journalistes en manque de temps.

Annoncer une information avec neutralité

Le ton à adopter est nécessairement neutre. Il s’agit d’énoncer de relater des faits, qui peuvent certes s’accompagner de citations valorisantes de la part des parties prenantes. Pour autant, vous ne devez pas recourir à des formules marketing lorsque vous rédigez un communiqué. La presse écrite met en avant des publicités dans ses colonnes, qu’ils s’agissent de bandeaux publicitaires conventionnels ou d’articles sponsorisés (on parle de publi reportage). Ce sont des formats bien spécifiques, les annonceurs s’acquittent de certaines sommes pour bénéficier d’une visibilité. Dans le cas d’un communiqué de presse, vous n’utilisez que votre huile de coude. Vous n’avez pas à rémunérer le média, il choisit de publier / traiter ou non le message en fonction de son importance, de sa ligne éditoriale et bien entendu selon le nombre d’informations dont il dispose au moment où il reçoit votre communiqué. Si tant est que vous n’ayez pas omis de joindre la pièce jointe ! L’erreur la plus courante est probablement l’envoi d’un mail dépourvu du communiqué de presse dans sa version pdf. Enfin, n’oubliez pas de faire apparaître les coordonnées téléphoniques et l’adresse e-mail de la personne en charge des relations publiques.

En plus...

Leave a Comment